5 min 12 mars 2024

Spitex Verband Graubünden: projet musical pour les 50 ans de l’association

Pour célébrer son jubilé, l’Association cantonale grisonne d’aide et de soins à domicile réalise un projet musical hors du commun en collaboration avec l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons: les clientes et clients de l’Aide et soins à domicile (ASD) bénéficient de concerts privés entre leurs quatre murs. «Tout comme l’ASD se rend chez les clients et leur permet de vivre de manière autonome dans leur propre foyer, les musiciennes et musiciens viennent auprès d’eux leur apporter joie et volupté», écrit Spitex Verband Graubünden dans un communiqué de presse.

RED. A l’occasion de son 50e anniversaire, l’association cantonale a eu une idée spéciale, comme rapporté dans un communiqué de presse: en collaboration avec l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons, elle réalise un projet musical en 2024: parmi les clientes et clients de l’ASD, 100 concerts à domicile ont été tirés au sort. Selon le communiqué de presse, il s’agit d’«un cadeau musical»: deux musiciennes ou musiciens professionnels de l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons se rendent – à l’instar de l’ASD – chez des clientes et des clients et leur offrent un concert privé.

Considération et participation
«Par le biais de ces concerts entre quatre murs, l’ASD et l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons apportent une contribution sociale et musicale à un segment de la société qui est particulièrement vulnérable et que l’on a tendance à oublier: les malades et les personnes âgées», écrit Spitex Verband Graubünden. Grâce à ces concerts, les clientes et clients de l’ASD ne bénéficient pas seulement d’une expérience musicale privilégiée, mais font également l’expérience «d’une considération et d’une participation toutes particulières».

Dans les Grisons, environ 6000 personnes sont soignées et prises en charge par l’ASD. Beaucoup de ces personnes n’ont plus la possibilité de prendre part à la vie sociale. La maladie, la diminution de l’autonomie, la solitude et la monotonie font partie de leur quotidien. Même la participation à des manifestations culturelles n’est souvent plus possible.

La recherche de partenaires a été facile
Comme l’indique l’association cantonale, elle a abordé l’orchestre de chambre de manière très ciblée. «Des étincelles ont jailli dès le premier contact», raconte Monika Schnoz, co-directrice de Spitex Verband Graubünden. «Beat Sieber, le directeur artistique de l’Orchestre philharmonique des Grisons, a accueilli l’idée avec enthousiasme et a tout de suite accepté.»

C’est ainsi que le projet a démarré. Ensemble, ils ont mis en place le tirage au sort des concerts, la coordination et la recherche de sponsors. Le projet est soutenu par la fondation Menzi-Jenny-Gertrud, la fondation Hirzel, la fondation Casty-Buchmann et l’Office de la culture du canton des Grisons.

Pourquoi la musique?
«L’idée de visites individuelles dans les chambres d’hôpital ou à domicile, par exemple avec des clowns, des animaux de thérapie ou de la musique, n’est pas nouvelle, mais elle a fait ses preuves et elle est appréciée», poursuit le communiqué de presse. Il existe de nombreuses bonnes raisons d’introduire de la musique jouée en direct dans une situation de soins ou d’accompagnement:

  • «La musique ne fait pas de différence entre malades et bien portants, elle ignore l’âge et les barrières linguistiques.
  • La musique éveille des émotions et des souvenirs et construit des ponts entre le passé et le présent.
  • La musique est comme la médecine: elle nourrit et guérit, elle est, comme le dit le dicton, ‹un baume pour l’âme›.
  • La musique crée de nouveaux souvenirs, fournit de la matière à raconter et permet de créer des liens sociaux.
  • La musique stimule la cognition, donne de l’énergie, de l’espoir et de la confiance, même dans les situations difficiles.
  • Une visite musicale constitue un contact social, il s’agit d’égayer, d’offrir un moment de joie.»

Un démarrage réussi
Les premiers concerts ont déjà eu lieu en Haute-Engadine. Selon le communiqué de presse, les clientes et clients de l’ASD et leurs familles ont apprécié cette visite bienvenue. «Ce furent des moments magiques. Les auditeurs et auditrices étaient visiblement émus et heureux. Tous étaient d’accord pour dire qu’ils se souviendraient pendant longtemps de ce concert particulier», rapporte Beat Sieber, qui était aussi présent sur place.

Les violoncellistes Karolina Öhman et Diane Pencàk de l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons lors d’un «concert entre quatre murs». Photo: màd

Pour les deux musiciennes aussi, le concert a été exceptionnel: «Normalement, nous sommes des hôtes. Mais désormais, nous sommes des invitées au domicile de nos auditeurs – cela suppose une sensibilité et une confiance différentes et donne littéralement un autre espace à la musique», raconte une musicienne de l’Orchestre de chambre philharmonique des Grisons. «Pour moi aussi, ce concert a été une expérience particulière. Il y a eu une réciprocité encore plus forte que dans une situation de concert normale. La gratitude m’a submergée.»

Après ce lancement positif, d’autres «concerts entre quatre murs» sont prévus d’ici la fin de l’année dans toutes les régions des Grisons, comme le fait savoir l’association d’ASD. Divers instruments seront utilisés – et les musiciennes et musiciens disposent d’un large répertoire individuel et pourront faire résonner de la musique classique, du jazz ou de la musique populaire.

Plus d’articles

17 mai 2023

Zurich s’attaque au financement de la prise en charge

Le canton de Zurich ne veut pas attendre une solution nationale pour le financem...

23 août 2023

Consultation sur l’initiative des soins infirmiers

Le Conseil fédéral ouvre la consultation sur l’étape 1 de la mise en œuvre...

17 avril 2023

« It’s a match ! » – ce qu’ont en commun la rencontre en ligne et les soins de longue durée

Les organisations professionnelles Aide et soins à domicile Suisse, ARTISET et O...