4 min 5 juin 2023 Publireportage

Notre alimentation peut-elle améliorer notre audition?

Notre alimentation influence bien des aspects de notre vie. Et elle peut même avoir un impact sur notre vitalité auditive.

Mais alors, quel est le lien entre un mode de vie sain et nos oreilles? 
Généralement, il faut des fruits, des légumes, des oléagineux, du poisson et de la viande maigre. En revanche, il faut consommer des glucides, des lipides et du sel avec modération. En suivant ces recommandations, on peut même réduire le risque d’une perte d’audition. Les aliments d’origine végétale et les céréales sont aussi très bons pour nos oreilles. Penchons-nous maintenant sur les nutriments et minéraux particulièrement importants.

Des minéraux pour les oreilles.
Notre corps a besoin de divers minéraux pour bien fonctionner. Et ceux-ci contribuent aussi à améliorer notre audition, comme le potassium, le zinc, l’acide folique et le magnésium. Le potassium régule par exemple les fluides tissulaires et sanguins, ce qui aide surtout à prévenir la perte d’audition liée à l’âge. Parmi les aliments à haute teneur en potassium, on retrouve les pommes de terre, les épinards, les tomates, les raisins secs, les abricots, les bananes, les melons, les oranges, le yogourt et le lait écrémé.

Carences en fer et audition.
Une carence en minéraux se manifeste de différentes manières. Le manque de fer entraîne par exemple une sensation de fatigue physique et mentale. On suppose aussi des répercussions sur notre audition. Les aliments particulièrement riches en fer – parmi lesquels les graines de lin, le poisson, le son de blé et le foie – permettent de lutter contre les carences, et ce, grâce aux acides gras oméga-3 qu’ils contiennent.

Le zinc contre les acouphènes.
Le zinc permettant de renforcer notre système immunitaire, il nous aide à prévenir les otites. D’ailleurs, c’est dans notre oreille interne que l’on trouve la plus grande concentration de zinc du corps humain. En outre, il est aussi efficace contre les acouphènes, comme en attestent différentes études. Celles-ci mettent en évidence le lien entre ces bourdonnements gênants et une carence en zinc. Ce minéral se retrouve en quantité particulièrement élevée dans la viande rouge, la volaille (hors volaille à chair blanche), les pois chiches, les lentilles, les haricots, les noix, les œufs et les produits laitiers.

Acide folique et magnésium.
La perte d’audition liée à l’âge est en grande partie due à la régénération cellulaire. L’acide folique stimule la formation de nouvelles cellules saines en favorisant la circulation sanguine. Aussi, ce minéral permet de lutter efficacement contre la baisse auditive. L’acide folique se retrouve dans les aliments suivants: épinards, brocoli, haricots, asperges, pois, lentilles et abats. Le magnésium a quant à lui un effet positif sur la tension, les os et le rythme cardiaque, et protège d’une perte auditive liée au bruit.

Les aliments à éviter.
Les glucides ne devraient être consommés qu’avec parcimonie. Une haute teneur en insuline peut entraîner du diabète, qui augmente à son tour le risque de perte auditive. Il convient également d’éviter les trop grandes quantités de caféine et d’alcool, qui peuvent avoir pour effet de rétrécir les vaisseaux sanguins de l’oreille interne. Cela donne lieu dans certaines circonstances à une carence en nutriments et en oxygène au niveau des oreilles. Dans le pire des cas, cela peut même causer une soudaine surdité.

Qu’en est-il de votre vitalité auditive?
L’audition impacte notre vie de tant de manières différentes. Pour pouvoir en profiter pleinement, nous vous proposons un entretien-conseil sans engagement! Cap sur votre vitalité auditive! Prenez rendez-vous dès maintenant.

Prenez rendez-vous en ligne ou appelez-nous au numéro de service gratuit 00800 8001 8001

Plus d’articles

1 octobre 2023

Collaboration numérique – simple et sécurisée avec HIN

En tant que norme en matière de communication sécurisée, HIN contribue à la coll...