8 min 30 octobre 2023

Deux membres du comité d’ASD Suisse réussissent leur (ré)élection

Deux membres du comité d’Aide et soins à domicile Suisse sont désormais membres du Conseil national et du Conseil des Etats: Ursula Zybach, qui est aussi présidente de l’Association cantonale bernoise d’aide et de soins à domicile, a été élue le 22 octobre 2023 au Conseil national pour le canton de Berne. Et Erich Ettlin a été réélu tacitement au Conseil des Etats pour le canton d’Obwald. Ils répondent chacun à trois questions du «Magazine Aide et Soins à Domicile» portant sur leurs sentiments après leur (ré)élection, les sujets qui les intéressent pour les quatre prochaines années – et sur la manière dont ils vont s’engager pour l’Aide et soins à domicile dans la politique nationale.

Magazine ASD: Madame Zybach, vous avez été élue au Conseil national le 22 octobre avec 47’458 voix et vous avez ainsi conquis le nouveau cinquième siège du Conseil national bernois pour le PS. «What a day!», avez-vous écrit sur LinkedIn à cette occasion. Pouvez-vous expliquer plus précisément ce que vous avez pensé et ressenti lorsque vous avez pris connaissance de ce résultat le jour des élections?
Ursula Zybach: C’était un long dimanche électoral et j’ai essayé d’organiser ma journée au mieux. Le matin, je me suis longuement baignée dans le lac de Thoune et j’ai été ravie de pouvoir récolter le safran en fleur dans mon jardin. Les premiers résultats de l’après-midi m’ont d’abord permis d’être rassurée, même si j’étais à peu près certaine que cela ne suffirait pas. Je suis originaire de Spiez, c’est-à-dire de la campagne – mais les élections sont déterminées par les villes. A 17 heures, je suis allé à Berne voir mes collègues du PS. Après le dîner, j’ai eu pour la première fois le sentiment que cela pourrait vraiment suffire, et ce n’est qu’une demi-heure avant l’annonce des résultats que j’ai entendu pour la première fois que la liste des femmes du PS pourrait remporter un siège supplémentaire. Lors de la proclamation des résultats à l’hôtel de ville de Berne à 22h30, il y a eu une petite pause artistique après les noms des sortants, jusqu’à ce que mon nom soit cité – je n’ai jamais été aussi heureuse d’entendre mon nom! Baisers, embrassades, fleurs et interviews ont suivi. Je ne pouvais plus m’arrêter de rayonner. Sur le chemin du retour, nous avons fait deux arrêts: l’un sur la Place fédérale, où se trouvaient deux chaises rouges, et j’ai pris le temps de savourer ce moment. Le deuxième arrêt a eu lieu au centre de réadaptation gériatrique de Belp. Après minuit, j’ai rendu visite à ma mère et lui ai offert un bouquet de fleurs. C’est elle qui, lorsque j’étais enfant et adolescente, m’a sensibilisée aux questions politiques, notamment à l’égalité. Pour résumer: What a day!

«Pour des finances saines et une santé finançable», tel est le premier point mis en avant sur votre site internet www.zyba.ch. Cela signifie-t-il que votre attention se portera surtout sur les thèmes des finances et du système de santé au cours de la prochaine législature – ou alors aussi sur d’autres thèmes?
Ursula Zybach: Les finances et la santé, dont les primes d’assurance maladie, seront certainement mes sujets de prédilection – c’est dans ce domaine que j’apporte aussi le plus de connaissances et d’expérience. Les sujets écologiques comme l’économie circulaire et la protection du climat, respectivement la réduction des émissions de CO2, sont également importants pour moi. Mais l’aménagement du territoire et la construction de logements à prix modérés sont aussi des sujets qui me tiennent à cœur. Et, en tant que fille d’un conducteur de locomotive, tout ce qui a trait aux transports publics. 

Les finances et la santé, dont les primes d’assurance maladie,
seront certainement mes sujets
de prédilection
– c’est dans ce domaine que
j’apporte aussi le plus de
connaissances et d’expérience.

Ursula Zybach

Conseillère nationale PS fraîchement élue

Vous êtes une «représentante majeure de l’Oberland au Conseil national», écrivait la «Jungfrau Zeitung» le 29 septembre 2023. Dans quelle mesure pouvons-nous nous attendre à ce que vous soyez également une représentante majeure de l’Aide et soins à domicile au sein de la chambre basse?
Ursula Zybach: Je ferai tout mon possible pour défendre les intérêts de l’Aide et soins à domicile avec beaucoup d’engagement. Car les soins à domicile vont prendre une place de plus en plus importante dans les années à venir. Il s’agit d’améliorer et de stabiliser les conditions-cadres pour l’Aide et soins à domicile et de renforcer la sécurité de la planification. Outre les questions de rémunération de ces services, l’accent sera mis sur l’amélioration de l’attractivité de la profession infirmière en période de pénurie de personnel qualifié, sur le développement de la digitalisation et sur l’extension de l’offre d’aide et de soins à domicile. Car en Suisse, il existe surtout des offres de soins plutôt que de prise en charge. Grâce à ma mère âgée, je sais combien les soins et le soutien sont importants à un âge avancé et à quel point ils peuvent améliorer la qualité de vie.

Venons-en à vous, Monsieur Ettlin: votre réélection au Conseil des Etats, dont vous êtes membre depuis 2015, était déjà évidente avant même le jour des élections: le 4 septembre 2023, il a été annoncé qu’aucun adversaire ne se présenterait contre vous et que vous seriez donc élu tacitement – pour la deuxième fois après 2019. Qu’avez-vous alors pensé et ressenti? Considérez-vous cette absence de concurrence comme une confirmation de votre travail ou auriez-vous quand même souhaité une campagne électorale pour votre maintien au sein de la chambre haute?
Erich Ettlin: Bien sûr, avec une élection tacite, il manque le nombre d’Obwaldiennes et d’Obwaldiens qui auraient voté pour moi. Mais cela est possible dans notre système (cantonal). Et je me rassure en constatant que personne ne s’est présenté contre moi. On peut supposer qu’il y aurait eu des candidates ou des candidats mon travail n’était pas satisfaisant. J’ai tout de même fait «campagne» en me rendant les samedis de septembre et d’octobre dans toutes les communes et en me tenant à disposition pour des questions et des discussions.

Vous avez déclaré à «Pilatus Today» (24.09.2023) que vous espériez avoir pu «faire bouger certains sujets dans l’intérêt de la population» en tant que conseiller aux Etats. Que souhaitez-vous (continuer à) faire bouger en particulier au cours des quatre prochaines années?
Erich Ettlin: Le système de santé et les défis qu’il pose constituent bien entendu une part importante de mes ambitions. Il s’agit de mettre enfin en œuvre de nombreux projets – par exemple les paquets de maîtrise des coûts, les initiatives dans le domaine de la digitalisation et bien plus encore. Par ailleurs, les assurances sociales continueront certainement de nous occuper.

Je continuerai tout simplement
à m’investir pleinement et à
essayer de trouver des compromis
acceptables sur de nombreux
dossiers. Cela vaut en particulier pour les préoccupations de l’Aide et soins à domicile, dont les
projets me tiennent aussi à cœur.

Erich Ettlin

Conseiller aux Etats Le Centre réélu

Selon «Pilatus Today», vous êtes considéré à Berne comme un «habile bâtisseur de ponts». Dans quelle mesure pouvons-nous compter sur vous pour continuer à construire à l’avenir les ponts dont l’Aide et soins à domicile a besoin?
Erich Ettlin: Je continuerai tout simplement à m’investir pleinement et à essayer de trouver des compromis acceptables sur de nombreux dossiers. Cela vaut tout particulièrement pour les préoccupations de l’Aide et soins à domicile, dont les projets me tiennent aussi à cœur. Les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaiterait et il faut souvent renoncer aux revendications maximales. L’intégration des soins dans EFAS (financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires) était un sujet important sur lequel je me suis engagé. A l’avenir, il faudra tenir compte de plusieurs sujets relatifs à l’Aide et soins à domicile, en particulier la mise en œuvre de l’initiative sur les soins infirmiers et la poursuite des travaux sur l’EFAS et la tarification.

Interview: Kathrin Morf
Photos: L’assemblée fédérale – le Parlement suisse / màd

Biographies express
Ursula Zybach, 56 ans, de Spiez (BE), est présidente de l’Association cantonale bernoise d’aide et de soins à domicile depuis 2018 et membre du comité d’Aide et soins à domicile Suisse depuis 2019. Cette ingénieure en technologie alimentaire diplômée EPF a été élue conseillère communale de Spiez en 2012 et députée au Grand Conseil bernois en 2014. Elle est membre, entre autres, du conseil de fondation d’IdéeSport et de la fondation du patrimoine mondial de l’UNESCO Jungfrau-Aletsch, ainsi que des comités de Sécurité au travail en Suisse et de benevol canton de Berne. En été 2023, la SSPH+ lui a décerné le titre de «Honorary Fellow 2023» pour ses grands mérites dans le domaine de la santé publique. Par le passé, elle a été présidente de Santé publique Suisse (2009-2022), membre de la direction de la Ligue suisse contre le cancer (2008-2013), vice-présidente du PS du canton de Berne (2010-2017) et présidente du Grand Conseil bernois (2017-2018). www.zyba.ch
Erich Ettlin, 61 ans, est économiste d’entreprise diplômé ESCEA/HES ainsi qu’expert fiscal et expert-comptable diplômé fédéral. Le politicien de Kerns du groupe «Le Centre», expert fiscal et partenaire de BDO SA, a été élu en 2015 au Conseil des Etats du canton d’Obwald. Actuellement, il est notamment président de la commission des finances Sous-Co 2 et de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats. Il est en outre membre du conseil d’administration de la CSS et, depuis 2020, membre du comité d’Aide et soins à domicile Suisse. Par le passé, il a dirigé l’administration fiscale cantonale d’Obwald (1996-2001). www.erich-ettlin.ch

Plus d’articles

12 mars 2024

Spitex Verband Graubünden: projet musical pour les 50 ans de l’association

Pour célébrer son jubilé, l’Association cantonale grisonne d’aide et de soins à ...

8 juin 2023

Mise en oeuvre de l’initiative sur les soins infirmiers: déclaration commune

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS), les ass...

10 août 2023

Journée nationale d’Aide et soins à domicile du 2 sept.

Lors de cette journée, les organisations d’Aide et soins à domicile se pré...