SPOTnat: l’Aide et soins àdomicile fait du bon travail

L’étude «SPOTnat» montre que l’ASD fournit des soins de bonne qualité. La coordination et les ressources obtenues doivent notamment être améliorées.

RED. L’étude SPOTnat (coordination et qualité de l’aide et des soins à domicile – une étude nationale) de l’Institut des sciences infirmières de l’Université de Bâle vise à assurer une meilleure compréhension de l’Aide et soins à domicile (ASD). Une enquête a été menée en 2021 auprès de 88 organisations d’aide et de soins à domicile. Environ 6000 directrices et directeurs d’établissements, collaboratrices et collaborateurs, clientes et clients et leurs proches ont participé au total. Les résultats ont été publiés fin avril 2023:

Qualité des soins: De l’avis de toutes les personnes interrogées, l’ASD fournit des soins de très bonne qualité. Il existe un potentiel d’amélioration dans l’implication de la clientèle et des proches dans la définition des objectifs, en particulier lorsque les prestations sont coordonnées avec d’autres groupes professionnels. Les activités de prévention sont trop peu nombreuses.

Coordination: La coordination fonctionne bien, mais lorsque plusieurs fournisseurs de prestations sont impliqués, le temps manque et le personnel de l’ASD «ne reçoit pas toujours toutes les informations nécessaires pour assurer la continuité du processus thérapeutique et de prise en charge». En outre, «un financement adéquat, des conditions-cadres appropriées, des processus clairs et surtout des offres informatiques répondant au besoins et des possibilités d’échange interprofessionnel semblent faire défaut.» 

Communication: La communication fonctionne également bien au sein de l’ASD. En revanche, le flux d’informations entre les fournisseurs de prestations est insuffisant. Il est urgent de développer la numérisation. Les échanges oraux au sein d’équipes interprofessionnelles manquent parfois de possibilités de facturation.

Personnes de référence: 40 % des responsables de cas ne voient leurs clientes et leurs clients qu’une fois par mois, ou moins. Il y a là un «besoin de mesures visant à définir et à renforcer le rôle des responsables au sein de l’équipe thérapeutique».

Sécurité: Le personnel est satisfait du traitement des erreurs commises. L’étude montre de manière critique que seules 21 % des organisations interrogées travaillent avec un système de notification des incidents critiques (CIRS).

Structure du personnel: Les résultats de l’enquête indiquent une bonne stabilité de la structure du personnel. Selon l’équipe de recherche, il faut tenir compte du fait que 11% des personnes souhaitent quitter l’ASD. Les départs entraînent des déficits problématiques, d’où l’importance de la mise en œuvre de l’initiative sur les soins.

Santé des collaboratrices et collaborateurs: L’implication du personnel est élevée. Le personnel se rend au travail même malade. 70 % font état de faiblesse et de fatigue, 67 % de douleurs dorsales ou lombaires, 57 % montrent des signes d’épuisement physique et 52 % d’épuisement émotionnel. Ici, la promotion de la santé occupe un rôle-clé.

Environnement de travail: Les organisations parviennent à créer «un environnement de travail positif, dans lequel les collaboratrices et les collaborateurs sont satisfaits de leur travail et de leurs supérieurs». Seule la satisfaction par rapport au salaire est un peu faible. 

La promotion de la santé devient un thème-clé pour l’ASD afin de maintenir le personnel.

Extrait du rAPPORT D’ÉTUDE

Les résultats de SPOTnat seront analysés plus en détail et utilisés pour la mise en œuvre de mesures d’amélioration. Le «Magazine Aide et soins à domicile» les relatera. Les chercheuses et les chercheurs partent toutefois du principe que l’échantillon n’est pas tout à fait représentatif, car l’enquête a été menée pendant la pandémie et certaines organisations ayant des situations difficiles en matière de personnel n’y ont pas participé. Plus
d’informations: https://spotnat.nursing.unibas.ch

Plus d’articles

En lice pour les championnats suisses des métiers

Anna Zopfi, apprentie Assistante en soin et santé communautaire (ASSC) de 3e ann...

Elle ouvre le monde des contes aux bénéficiaires de soins

Lors de la «Journée des malades» du 5 mars 2023, Gayatri Neumeier rendra visite ...

L’ASD schaffhousoise analyse l’avenir

RÉD. L’association d’aide et de soins à domicile (ASD) du canton de Schaffhouse ...