Pas de médecine à deux vitesses

RED. Le 9 juin 2024, l’initiative pour un frein aux coûts sera soumise au vote. Diverses organisations du domaine de la santé s’y opposent dans le cadre d’une campagne commune – dont Aide et soins à domicile Suisse. Le comité «Non à l’initiative ‹frein aux coûts›» en a expliqué les raisons début mars dans un communiqué: à y regarder de plus près, le mécanisme s’avère être une «catastrophe pour les soins de santé en Suisse», compromettant sérieusement la couverture d’assurance et menant à des restrictions arbitraires. Le Conseil fédéral lui-même met en garde contre un risque de rationnement. Ceux qui ne peuvent pas payer à titre privé doivent attendre – l’accès en temps voulu aux soins de santé n’est plus garanti pour les assurés de base. «Cette médecine à deux vitesses touche les personnes qui dépendent d’un système de santé financé solidairement», affirme le comité.

→ www.frein-aux-couts-non.ch

Plus d’articles

Nouvel outil pour un système qualité efficient

Le nouveau système de gestion des incidents du centre médico-social de Martigny ...

A lire

Comprendre les inégalités de santéRed. Les personnes les plus défavorisées sont ...

«Il devrait être normal pour les femmes de parler de la prévoyance vieillesse»

Monika Behr, responsable du département Vie chez Allianz Suisse, partenaire prem...