«Les employés des soins à domicile ont soigné ma mère avec beaucoup de dévouement»

Murat Yakin, 49 ans, est l’entraîneur de l’équipe nationale suisse, qui disputera le Championnat d’Europe de football en Allemagne, du 14 juin au 14 juillet 2024. Dans cette interview, le coach parle de son métier de rêve, de l’Aide et soins à domicile et de son admiration pour sa mère.

Yakin Murat, entraîneur de l’équipe nationale suisse. Photo: màd

MAGAZINE AIDE ET SOINS à DOMICILE: Monsieur Yakin, à la mi-juin débute le Championnat d’Europe de football en Allemagne. La Suisse est de la partie – pour la sixième fois et avec vous en tant que sélectionneur national. Comment appréhendez-vous cet Euro «aux portes de la Suisse», et quels sont vos objectifs pour «la Nati»?
MURAT YAKIN: Je ressens une grande joie et en même temps du respect et de l’humilité. En tant qu’équipe nationale suisse, nous avons le privilège de représenter notre pays et de nous mesurer aux meilleurs d’Europe. Un tournoi en Allemagne est particulièrement spécial car des milliers de supporters suisses seront présents pour nous soutenir. Nous évoluons dans un groupe très compétitif avec l’Allemagne, la Hongrie et l’Ecosse. Notre objectif premier est de nous qualifier dans ce groupe pour les huitièmes de finale. Ensuite, nous prendrons les matchs les uns après les autres, étape par étape.

Vous avez été un footballeur professionnel couronné de succès et vous êtes désormais un entraîneur de football accompli. Y avait-il ou y a-t-il un autre métier dont vous rêviez/rêvez encore?
Non. Enfant, je voulais uniquement devenir footballeur professionnel, et en tant que sélectionneur national, j’ai trouvé mon métier de rêve.

Les médias s’intéressent depuis longtemps à votre travail et à votre vie privée. Pouvez-vous nous révéler un défaut et un talent que le public ignore encore?
Un défaut, c’est que j’ai besoin d’un bon espresso chaque matin pour bien démarrer la journée, car c’est ainsi qu’une journée commence bien. On me demande souvent quels sont mes talents. Je pense que mon plus grand talent est mon calme et ma sérénité, même lorsque les choses deviennent tumultueuses et agitées.

Une personnalité publique peut aussi être fan: y a-t-il une personne célèbre que vous admirez?
Ma mère décédée. Elle a élevé seule huit enfants dans des circonstances difficiles, et malgré peu d’argent, elle nous a tout donné pour être heureux.

Pour finir, comme il s’agit ici du «Magazine Aide et soins à domicile», quelles sont vos expériences avec l’Aide et soins à domicile?
L’Aide et soins à domicile est incroyablement précieuse de nos jours. Ma mère a été prise en charge et soignée par les soins à domicile. C’est aussi grâce à cela qu’elle a pu rester si longtemps dans son appartement bien-aimé. Nous avons eu de très bonnes expériences avec l’Aide et soins à domicile, dont les employés ont toujours pris soin de ma mère avec beaucoup de dévouement.

Biographie express
Murat Yakin, fils d’immigrés turcs, est né le 15 septembre 1974. Il a grandi avec six demi-­frères et sœurs ainsi que son frère Hakan à Bâle; sa mère Emine les a élevés seule après s’être séparée de son deuxième mari. Depuis 1994, il est citoyen suisse. Murat Yakin a été formé très tôt comme footballeur au FC Concordia Bâle. Il commence un apprentissage de constructeur métallique qu’il ne termine pas; à la place, il obtient en 1992un contrat auprès du GC Zurich. Avec ce club, le joueur défensif remporte la Coupe de Suisse et devient deux fois champion de Suisse. En 1997, il est transféré au VfB Stuttgart pour une indemnité de transfert de 6,5 millions de marks allemands. Par la suite, il évolue au Fenerbahçe Istanbul (Turquie), au FC Kaiserslautern (Allemagne) et au FC Bâle, avec qui il remporte deux fois la Coupe et trois fois le titre de champion de Suisse. Au cours de sa carrière, il joue deux fois en Ligue des champions et 49 matchs pour l’équipe nationale, pour qui il marque quatre buts et participe au Championnat d’Europe 2004 avec son frère Hakan. En 2006, il met un terme à sa carrière de joueur professionnel et devient entraîneur au Concordia Bâle. Son parcours comprend les clubs de GC et du ­Spartak Moscou, la promotion du FC Thoune en ­Super League et deux titres de champion de Suisse avec le FC Bâle. En 2021, il devient l’entraîneur en chef de l’équipe nationale suisse, qui atteint les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 et se qualifie pour l’Euro 2024.A 49 ans, Murat Yakin vit aujourd’hui à Zurich avec sa femme Anja et leurs deux filles de 10 et 12 ans. Ecouter de la musique, jouer au golf et au tennis et, de temps à autre, cuisiner font partie de ses hobbies – selon l’«Aargauer ­Zeitung», il prépare notamment des omelettes farcies à la viande hachée, une recette qu’il a apprise de sa mère, décédée en 2023.

Plus d’articles

L’ASD et ParaHelp se rapprochent encore davantage

Hans Wittwer est paraplégique et vit à Boll (BE). Son exemple montre comment l’Aide et soins à domicile collabore avec ParaHelp SA, ...

Inclure la physiothérapie digitale dans la formation

En prenant l’exemple d’un entraînement à la marche, Spitex Zurich et Careum montrent ­comment une formation et une collaboration int...

SPOTnat: Résultats sur l’environnement de travail, la qualité et la coordination

Les conclusions principales de l’étude SPOTnat de l’Université de Bâle ont déjà été présentées dans le «Magazine Aide et soins à dom...