«Je planifie tout: ma vie et mon travail»

La Tessinoise Christa Rigozzi a été Miss Suisse 2006 et travaille aujourd’hui entre autres comme présentatrice de télévision. Elle évoque dans cette interview ses points forts, sa passion pour son métier ou encore l’une de ses manies et l’un de ses talents cachés – et tire son chapeau aux collaboratrices et collaborateurs de l’Aide et soins à domicile.

Christa Rigozzi. Photo: KO Photography.

Magazine ASD: Christa Rigozzi, selon le quotidien «Blick», vous êtes sans doute «l’ex-Miss Suisse la plus célèbre de tous les temps». A 40 ans, vous êtes présentatrice à la télévision, animatrice dans trois des quatre langues nationales, entrepreneuse, influenceuse, mais également maman de jumelles. Comment faites-vous, n’avez-vous
pas besoin de dormir?

Christa Rigozzi: C’est une question qu’on me pose souvent. Tout d’abord, mes filles et mon mari passent en premier! Et je n’ai pas vraiment de secret pour réussir. Lors de mon titre de Miss, il y a dix-sept ans, j’étais simplement une jeune femme terre-à-terre qui se montrait authentique – avec ses forces et ses faiblesses. Je n’ai jamais joué de rôle. De plus, le fait que j’ai toujours été ouverte, que je parle trois des quatre langues nationales – le français, l’allemand et bien sûr l’italien, ma langue maternelle – en plus de l’anglais et de l’espagnol, et que j’aime toutes mes activités professionnelles, a définitivement été un avantage. Maintenant, pour répondre à votre vraie question, oui, je dors, mais mes points forts sont une bonne organisation et ma passion. Je planifie tout: ma vie et mon travail. Au-delà de mon attitude positive, je prépare donc minutieusement chacune de mes représentations ainsi que mon emploi du temps personnel et professionnel. Cela me donne le sentiment de tout maîtriser (ou presque).

Il y a dix-sept ans, avant d’être couronnée Miss Suisse, vous vouliez devenir porte-parole de la police. Vous avez d’ailleurs étudié, entre autres,
les sciences de la communication et la crimino­logie. Une carrière (plus) loin des projecteurs pourrait-elle vous séduire?

Mes nombreuses activités me permettent d’aller à la rencontre des gens de manière spontanée, curieuse et chaleureuse. Pour le moment j’aime ce que je fais, j’aime mon boulot et je ne pense pas à autre chose, car j’ai encore tellement de projets et d’idées à réaliser. Mais on ne sait jamais de quoi est fait le futur!

Pourriez-vous nous révéler une manie, un défaut ou un talent que le public ignore encore?
Une manie: j’aime l’ordre et avoir une maison propre, alors c’est moi qui nettoie tout. Je pense que personne ne nettoie comme moi. C’est mon côté maniaque. Un défaut: je ne m’arrête jamais, je ne prends jamais de pause ou de moment pour moi, car je fais toujours passer les autres avant moi. C’est ce que j’aime, aider et être disponible pour tout le monde. C’est ma nature, même s’il m’arrive d’être déçue. Un talent caché: j’aime peindre.

Y a-t-il une personne connue que vous aimeriez rencontrer?
J’aimerais beaucoup rencontrer l’animateur américain David Letterman pour parler avec lui et apprendre de lui. C’est un modèle, car pour moi, c’est le maître du talk-show par excellence. Je le suis depuis des années.

Pour finir, comme il s’agit ici du «Magazine Aide et Soins à Domicile», que pensez-vous de l’Aide et soins à domicile?
Je pense que l’aide et les soins à domicile sont très importants pour la société. J’ai une copine qui travaille dans le domaine avec laquelle je discute souvent de tout cela. Le personnel fait un travail «monstre» en soignant et en soutenant tous les jours les personnes qui ont en besoin. Cependant, ce n’est pas facile, par exemple le rythme de travail, les clientes et les clients … Je dis donc: chapeau aux collaboratrices et aux collaborateurs de l’aide et des soins à domicile!

Interview: Flora Guéry

Biographie express
Christa Rigozzi est née le 2 mai 1983, à Monte Carasso, au Tessin. Elle a obtenu un bachelor après avoir étudié les sciences des médias et de la communication à l’Université de Fribourg et le droit pénal et la criminologie en branche secondaire à l’Université de Berne. Depuis son élection à Miss Suisse en 2006, elle apparaît régulièrement sur scène lors de diverses manifestations – elle parle cinq langues dont trois langues nationales – et à la télévision. Elle coanime depuis 2008 sur 3Plus l’émission à succès «Bauer, ledig, sucht …», soit la version suisse allemande de «L’amour est dans le pré». Elle a aussi été jurée dans le télé­crochet «Die Grössten Schweizer Talente» (Les plus grands talents suisses) et coanimé l’émission Arena/Reporter de 2017 à 2019 sur SRF. Depuis septembre 2023, elle anime une nouvelle émission appelée «Fashion Taxi» sur Sat.1 Schweiz, dans laquelle, entourée d’une équipe, elle aide des personnes à trouver le look de leur rêve. Outre sa présence sur le petit écran, elle jouit aussi d’une grande visibilité sur les réseaux sociaux en tant qu’influenceuse et ambassadrice de marques célèbres.

Côté vie privée, Christa Rigozzi est mariée à Giovanni Marchese depuis août 2010. Ensemble, ils ont accueilli fin 2016 des
jumelles prénommées Alissa et Zoe. La famille et son chien «Joker» vivent dans la région d’Ascona-Locarno (TI). Durant son temps libre, Christa Rigozzi apprécie la lecture, la cuisine et les sorties entre amis.

www.christarigozzi.ch


Plus d’articles

Des offres d’IA pour les (futurs) soins à domicile

De nombreux produits proposés et développés actuellement illustrent comment l’in...

Compétences et intensité d’une hospitalisation, à domicile

Au bout du lac, l’IMAD gère de A à Z la coordination des hospitalisations à domi...

«Les gens qui ne causent pas aux animaux ont un souci»

L’auteur helvético-islandais Joachim B. Schmidt, 42 ans, a publié en 2023 son no...