HCD offre des avantages, peu importe la taille

HomeCareData (HCD) convainc les petites et grandes organisations d’Aide et soins à domicile (ASD). Christine Kaspar Frei, directrice de l’ASD de Freiamt (35 employés), et Nicole Hollenstein, infirmière APN à l’ASD de Zurich (1500 employés), évoquent les atouts du pool de données.

Les données clients sont essentielles pour l’ASD – dans le processus de soins et pour une analyse globale. Image d’illustration: ASD Canton Zoug / Stutz Medien

1.Grâce à HCD, les organisations d’ASD connaissent précisément leur clientèle.
«Grâce à HCD, l’ASD peut se faire une idée précise et dynamique de ses clientes et clients et adapter ainsi son offre aux besoins», explique Christine Kaspar Frei, directrice de l’ASD de Freiamt (AG) et chargée de formation interRAI à Careum à Aarau. L’ASD de Freiamt a découvert grâce à HCD que ses clientes et clients souffrent le plus souvent de diabète, de maladies cardiaques, de troubles cognitifs et de cancer. «Je peux désormais axer nos directives et formations continues sur ces diagnostics.» Nicole Hollenstein, infirmière de pratique avancée APN en soins chroniques au sein de l’ASD de la ville de Zurich et membre du comité de l’ASD de Knonaueramt, confirme que HCD permet de mieux répondre aux besoins de la clientèle. «Si nous voyons par exemple dans nos données que nous prenons en charge, dans les soins psychiatriques, beaucoup de personnes atteintes d’addictions, nous pouvons mieux former notre personnel à ce sujet.» De plus, HCD lui permet de comparer la clientèle des différentes équipes de l’ASD de Zurich. «Si une équipe présente un nombre particulièrement élevé de cas complexes, nous, les APN, pouvons lui apporter un plus grand soutien technique.»

L’ASD de Zurich travaille avec l’outil Qlik Sense pour l’analyse des données HCD. «Cela nous permet de relier les données HCD à d’autres sources de données et de présenter les résultats sous forme de graphiques», explique Nicole Hollenstein. Les APN de l’ASD de Zurich ont ainsi analysé les données de 65 de leurs clientes et clients et découvert que leur cliente type est une femme de 72 ans, célibataire et multimorbide. Elle a une cognition et une mobilité légèrement à moyennement altérées, souffre de douleurs chroniques et présente des signes de dépression. Par rapport à l’IADLè[1], elle est dépendante d’aide, il existe chez elle un risque d’hospitalisation d’urgence et d’institutionnalisation et ses besoins en prestations C s’élèvent à 88 heures par trimestre. «A l’avenir, nous pourrons montrer sur la base de cette analyse quand et pourquoi une APN est nécessaire», décrit Nicole Hollenstein. «De plus, nous, les APN, sommes aujourd’hui souvent appelées très tard pour des cas complexes. Grâce à HCD, nous pourrions désormais identifier à temps les clientes et clients ayant de nombreux ‹attributs APN› et les consulter à titre préventif après concertation avec l’équipe compétente.»

2.HCD aide à la gestion de la qualité.
Selon Christine Kaspar Frei et Nicole Hollenstein, HCD est une bonne base pour définir les thèmes du développement de la qualité grâce à la comparaison possible avec d’autres organisations d’ASD. «Je vérifie pour nombre d’indicateurs où se situe l’ASD de Freiamt par rapport au pool. Là où nous avons des écarts importants, j’en analyse les raisons et je prends des mesures si besoin», dit Christine Kaspar Frei. «Par exemple, nous pensions que la prévention des chutes de l’ASD de Freiamt était bonne, car nous enregistrions une faible moyenne de chutes par cliente ou client. Une analyse différenciée a toutefois montré qu’un nombre supérieur à la moyenne de nos clientes et clients ne pouvaient plus rentrer chez eux après une première ou une deuxième chute. Nous avons ainsi réalisé que nous devions renforcer la prévention de ces chutes.» En comparant les données HCD de différentes années, les organisations d’ASD peuvent analyser l’efficacité des mesures de qualité.

Grâce à HCD, nous pourrions désormais identifier à temps les clientes et les clients présentant de nombreux ‹attributs APN›.

Nicole Hollenstein

Infirmière de pratique avancée APN, ASD de Zurich

3.HCD sert aux négociations avec les politiques, les financeurs et les fournisseurs de prestations.
HCD est central pour l’interaction avec les responsables politiques, relève Christine Kaspar Frei. Car à l’avenir, les organisations d’ASD auront encore plus d’obligations liées aux données de leur clientèle. Notamment lorsque la Confédération exigera de toutes les organisations d’ASD la présentation d’indicateurs de qualité (voir article; «Magazine ASD» 2/2023). «Pour remplir toutes ces obligations, HCD est un très bon instrument.» Membre de la société scientifique des soins à domicile, Nicole Hollenstein le confirme: HCD permet par exemple de montrer qu’une organisation d’ASD fournit davantage de soins palliatifs. «Comme cette prestation nécessite du personnel soignant diplômé, on peut ainsi expliquer, entre autres, des frais de personnel qui sont comparativement élevés.» Les données clients pourraient aussi aider à argumenter face aux assureurs. «Je peux par exemple démontrer que les interventions fréquentes de l’ASD de Zurich sont efficaces car elles mènent à une autonomie supérieure à la moyenne des clientes et clients concernés.» Enfin, selon Christine Kaspar Frei, HCD est aussi central pour les négociations avec d’autres fournisseurs de prestations.

4.HCD améliore la qualité de l’évaluation des besoins et permet de réaliser des études.
«HCD nous aide à valider nos données et donc à optimiser leur qualité», dit Christine Kaspar Frei. «Par exemple, je détecte des erreurs de codage quand nous n’avons pas utilisé correctement les outils interRAI et, par rapport à d’autres organisations, nous nous heurtons également à de mauvaises pratiques dans la collecte de données.»

Enfin, HCD facilite la collecte des données destinées aux études sur l’univers de l’ASD. Les deux expertes sont convaincues que HCD contribue à des études importantes sur la branche qui profitent à leurs organisations.

HCD est disponible à tout moment, facile à utiliser
et nous aide à obtenir des données de qualité.

Christine Kaspar Frei

Directrice de l’ASD de Freiamt

Obstacles à l’utilisation de HCD et bilan
Toutes deux identifient cependant des obstacles à l’analyse des données HCD. «Sans un codage complet et de qualité, une analyse détaillée des données n’est pas possible», relève Christine Kaspar Frei. «Et veiller à ce codage et donc à la bonne qualité des données représente un effort. Nous devons investir en permanence dans des formations et un travail d’information pour que tous les responsables de cas codent de la même manière et n’omettent rien», ajoute Nicole Hollenstein. Un deuxième obstacle bien connu de l’ASD: le temps. Les expertes assurent que leurs organisations reconnaissent les avantages d’une analyse approfondie des données HCD, mais le temps manque dans leur quotidien déjà très chargé. Pour conclure, comment évaluent-elles le bilan coûts/bénéfices de l’utilisation de HCD? «Un pool de données, alimenté par des données standardisées et permettant une comparabilité nationale sur une base scientifique, est une base extrêmement précieuse pour les organisations d’ASD et de la branche», répond Nicole Hollenstein. «La connexion à HCD est rapide et ne coûte rien. Le pool de données est alors disponible à tout moment, facile à utiliser et nous aide à obtenir des données de qualité avec peu d’efforts», ajoute Christine Kaspar Frei. «De plus, HCD permet à tous les utilisateurs d’identifier leur potentiel d’amélioration en comparaison avec d’autres ­organisations d’ASD – ce qui devrait les intéresser.»

Texte: Kathrin Morf

[1]IADL signifie «instrumental activities of daily living», c’est-à-dire les activités instrumentales de la vie quotidienne.

Plus d’articles

Maîtriser la complexité grâce à une formation de niveau master

Les infirmières et infirmiers de pratique avancée APN peuvent contribuer à appré...

Coup d’œil sur d’autres domaines de prévention

L’Aide et soins à domicile (ASD) est active dans de nombreux autres domaines de ...